Albert Blanqui

Né à Nice en 1871. Fils du luthier Augustin Blanqui (1828-1899, écrit aussi « Blanchi »), dont il a été l’élève et le successeur en 1899. Médaille d’or à Milan (1906) et Londres (1908).
Selon le Dictionnaire des Luthiers anciens et modernes d’Henri Poidras (1924), « Lutherie artistique très appréciée dont le modèle est personnel. La main-d’œuvre est très soignée et un excellent vernis tendre qui varie de teinte, mais rouge orange généralement, pare ses instruments très estimés. »