Frédéric Chaudière

Frédéric Chaudière a créé son atelier à Montpellier en 1986. Les violons, altos et violoncelles qu’il fabrique sont joués à travers le monde par de grands artistes tels que Jean-Jacques Kantorow, Natalia Gutman, Ruggiero Ricci, Norbert Brainin ou Natalia Boyarsky entre autres.

Il a remporté plusieurs prix et distinctions :
• 1989 : Premier prix du concours de sonorité « Maurice Vieux » (Paris)
• 1992 : Premier prix du concours de sonorité « Maurice Vieux » (Paris)
• 2010 : Prix du jury du concours international « Violoncelle en Seine » (Paris)
• 2010 : Prix du public du concours international « Violoncelle en Seine » (Paris)
Il a également réalisé des copies d’instruments anciens notables comme le « Gibson-Hubermann », Stradivarius de 1715, sur commande de Norbert Brainin son propriétaire ; et le « Alard », Del Gesu de 1742, en collaboration avec F. Denis et E. Lourme pour le Musée de la Musique à Paris.

Frédéric Chaudière a été à l’origine de l’exposition « Stradivarius Montpellier 2008 » qui s’est tenue au Musée Fabre. Cette exposition a permis de rassembler un orchestre de Stradivarius pour l’ouverture du Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon, une première mondiale.
Son atelier est installé dans un hôtel particulier du quartier Sainte-Anne, dans le centre ville de Montpellier, où il organise visites, événements et concerts.

Depuis mars 2017, Frédéric Chaudière est expert près la Cour d’Appel de Montpellier.
Il est également sculpteur et écrivain.

Frédéric Chaudière construit actuellement un violoncelle commandé par la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon, qui sera ensuite prêté à un jeune talent sélectionné par Talents & Violoncelles.

Photo Mike Raanhuis