Hugo Rannou

  • Études en cours : Master in Specialized Performance, approfondissement « soliste », à la Haute école des arts de Berne
  • Professeur : David Eggert
  • Instrument Talents et Violoncelles : depuis septembre 2015, un violoncelle de Francesco Coquoz.
  • Mécène : Caisse d’Epargne Picardie

Le premier instrument de musique d’Hugo est un violon, à l’âge de 3 ans. Il travaille le violoncelle au conservatoire d’Amiens avec Michel Poulet et remporte un premier prix en 2007, l’année de son Baccalauréat. Il rejoint alors le CRR de Rueil-Malmaison (92), où il obtient un prix de perfectionnement dans la classe de Véronique Marin Queyras et un premier prix de musique de chambre dans la classe de Michel Moraguès.
Son apprentissage se poursuit entre 2009 et 2012 à la Musikhochschule de Freiburg, auprès d’Adriana Contino et Daniel Grosgurin. Puis il intègre la Musikhochschule de Stuttgart, où il se perfectionne avec Conradin Brotbek, pratique le violoncelle baroque avec Jonathan Pesek, et la musique de chambre avec Peter Buck (Quatuor Melos), Stefan Fehland (Quatuor Vogler) et Gerhard Schulz (Quatuor Alban Berg).
Hugo s´est spécialisé dans la musique de chambre et la musique contemporaine, joue régulièrement en soliste et s´est ouvert au jazz et à la musique ancienne. Il a remporté le premier prix du concours international Knopf de Düsseldorf en 2014 et 2015, et le deuxième prix du concours international Julio Cardona de Covilha (Portugal).

  • Ses trois compositeurs préférés
    Bach, Ravel, Schubert
  • Son projet musical
    Pouvoir transmettre sa passion pour la musique, en concert ou comme enseignant. Beaucoup jouer et beaucoup écouter.
  • Un souvenir musical marquant
    Interpréter le quintette à deux violoncelles de Schubert avec Peter Buck, le violoncelliste du quatuor Melos. Et avoir l’impression, au contact de ce musicien de 75 ans ayant l’énergie d’un orchestre à cent têtes, d’en apprendre autant en deux répétitions et un concert que depuis ses débuts.
  • Ce que ce violoncelle a changé pour lui
    « Cet instrument me propose de toutes nouvelles couleurs, une projection généreuse et une grande souplesse. Il me permet d’affiner mes envies musicales, et de les transmettre plus simplement. »