Jean-Louis Prochasson

À l’issue de ses études de graphiste à l’école Estienne à Paris, Jean-Louis Prochasson s’initie à la lutherie classique, après plusieurs séjours dans les ateliers Crémonais. Depuis 1989, il se consacre essentiellement à la construction en interprétant les plus prestigieux modèles Italiens.
Ses violoncelles sont récompensés en 1985 à la triennale de Crémone (4e place) et en 1991 au concours international de Paris (4e place). Il reçoit une mention d’honneur en 1994 pour un violoncelle à la triennale de Crémone et un prix spécial pour la meilleure sonorité au «cello festival of Manchester» deux ans plus tard. Il est finaliste au concours international «Viola’s 2009»
Jean-Louis Prochasson reçoit un double « coup de cœur » à Musicora 2012 : celui de Gérard Caussé pour un alto et celui de Phillipe Muller et de François Kiffer (quatuor Modigliani) pour un violoncelle. En décembre 2012, nouveau double « coup de cœur » d’Ophélie Gaillard et du public à « Violocellenseine » pour un violoncelle baroque.