Jeanne Burdin

  • Études en cours : Cycle spécialisé en violoncelle au conservatoire de Nantes
  • Professeur : François Girard
  • Instrument Talents et Violoncelles : un violoncelle de Frank Ravatin, depuis février 2019
  • Mécène : Caisse d’Epargne Bretagne Pays de Loire

Jeanne débute le violoncelle en 2007 à l’école de musique de Bouaye, près de Nantes, à l’âge de sept ans. Elle intègre le conservatoire de Nantes quatre ans plus tard et entre en 3e cycle de violoncelle à la rentrée 2015. Elle obtient son certificat de fin d’étude de formation musicale en juin 2016.

En 2018, elle obtient une mention bien en musique de chambre et une mention très bien en violoncelle, toujours au conservatoire de Nantes. Début 2019, elle se distingue avec deux mentions très bien en musique de chambre.

Parallèlement, Jeanne mène ses études générales en bénéficiant d’horaires aménagés musique. Elle se perfectionne en participant à des stages, notamment à l’académie musicale de Royan (orchestre, 2016) et à l’Académie des Inouïes à Arras (violoncelle, 2017). Elle a fait partie en 2017 et 2018 de l’orchestre des Jeunes de la région Centre, qui forme des jeunes musiciens au métier d’orchestre, dans le cadre d’une résidence de travail suivie d’une tournée régionale.

  • Ses trois compositeurs préférés
    Dvorak, Chostakovitch, Ravel
  • Son projet musical
    Devenir concertiste, intégrer un groupe de musique de chambre et découvrir différents styles de musique en voyageant à travers le monde.
  • Un souvenir musical marquant
    Elle a eu la chance de jouer à l’orchestre en 2018 Shéhérazade de Rimsky Korsakov, Ma mère l’oye de Ravel et le premier concerto pour piano de Tchaïkovsky interprété par François-René Duchable, sous la baguette de Simon Proust. Ces concerts remplis d’émotions et de partage ont confirmé sa décision de faire de la musique son métier.
  • Ce que ce violoncelle a changé pour elle
    «Le violoncelle sur lequel j’ai la chance de jouer depuis février 2019 me permet de découvrir de nouvelles palettes sonores jusque-là inexplorées et d’aller plus loin dans les nuances. Avec lui, je vais pouvoir développer ma musicalité et aussi ma technique. »