Gilbert Rault

Ancien administrateur de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes

« Pour moi, la belle aventure Talents & Violoncelles a commencé en octobre 2011, aux confins orientaux de la Méditerranée, lors d’une croisière musicale à laquelle participait le trio Wanderer !

Tous les soirs, après les concerts, chaque musicien fait l’objet d’une interview lors de laquelle il raconte son parcours, sa vie de musicien professionnel, et donne des précisions sur son instrument.

Ce soir-là, Raphaël Pidoux est soumis aux questions du journaliste, et après avoir développé son parcours brillant, il en vient à son instrument,le violoncelle. Il évoque les difficultés pour les jeunes violoncellistes d’acquérir un instrument à la hauteur de leur talent, ce qui les pénalise grandement.

Ayant également vécu cette difficulté, et la vivant encore en tant que professeur au CNSMDP, Raphaël dit avoir créé une association, Talents & Violoncelles, dont l’objectif est de convaincre des mécènes d’acheter des violoncelles pour les prêter à des jeunes talents en phase de concours, par l’intermédiaire de l’association.

À cet instant, je revois encore Raphaël, tenant son violoncelle d’une main et son archet de l’autre, ouvrir les bras dans un geste d’impuissance et déclarer : « À ce jour, je n’ai aucun résultat ». Trois secondes et demie après je savais que je pouvais faire quelque chose pour Talents & Violoncelles !

En effet, j’étais à l’époque administrateur de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes et mon ami Yves Toublanc, Président de cette même Caisse, était en passe de devenir Président National du Groupe. De plus, le Groupe Caisse d’Epargne s’engageait avec ses 17 Caisses Régionales dans une action aux multiples composantes, « Esprit Musique »…

Depuis 6 violoncelles ont été achetés par 6 Caisses fabriqués par 6 grands luthiers français, et prêtés à 6 jeunes talents. Il nous reste à convaincre les 11 autres Caisses !

L’assemblage des bonnes personnes, au bon moment, au bon endroit, se révèle être une fois de plus le bon « cocktail » pour la réussite de tout projet ! Et quand, de plus, le projet est créateur d’amitiés, nul besoin d’autre gratification ! »