Ils nous ont soutenus

Les donateurs privés

Eve Brenner

La cantatrice dont personne n’a oublié la voix et tessiture spectaculaires dans : « Le matin sur la rivière » qui l’a fait connaitre en 1976, est la première mécène de Talents & Violoncelles.
Á la mort de sa mère, Eve Brenner hérite d’un beau violoncelle du XIXe et décide, grâce à Arnaud Blanchet, trésorier de Talents & Violoncelles, de le prêter à l’association naissante.
Á la question : « Pourquoi avoir choisit d’aider Talents & Violoncelles ? » La réponse est sans équivoque : « ça m’a plu tout de suite l’idée d’aider de jeunes talents, j’aime beaucoup qu’on s’occupe d’eux car vu leur niveau, il faut qu’ils jouent sur des instruments de qualité. J’ai vu trop souvent de grands talents abandonner leur carrière dès le début et c’est dommage. »

Les luthiers donateurs

Régis Bury

Diplômé de l’École Estienne des Arts et Industries Graphiques, Régis Bury se forme dans la tradition des ateliers. Il fabrique, restaure violons, altos et violoncelles, fait l’entretien et les réglages pour une large clientèle.
L’étude des maîtres italiens des XVIIe et XVIIIe siècles l’amène à un style plus abouti. Son objectif est la construction du son, avec sa puissance, sa rapidité d’émission, la facilité du jeu, l’équilibre, le plaisir de jouer. Les instruments qu’il propose sont conçus avec un choix de bois de structure spécifique, un vernis composé de résines et pigments naturels, correspondant aux besoins acoustiques et esthétiques.
Il a remporté le prix «Coup de cœur» de Tristan Cornut et Walter Grimmer, membres du jury du Concours «VioloncellenSeine» en décembre 2010.

David Deroy

Né en 1977, David Deroy est très tôt passionné par la musique et le travail du bois. C’est à l’âge de 15 ans qu’il quitte sa Normandie natale pour entrer à l’École Nationale de lutherie de Mirecourt, où il passe trois années pour obtenir en 1995 le diplôme de facture instrumentale. Puis il se perfectionne pendant deux ans auprès de Jacques Bauer à Angers.
En 1997, David Deroy passe une année dans l’atelier Morris and Smith de Londres, où il a l’occasion de restaurer et observer les plus beaux instruments des grands maîtres italiens: Stradivari, Guarneri, Amati, Bergonzi, Guadagnini… En 1998, le luthier belge Jan Strick l’invite à rejoindre son équipe de luthiers au sein de la Maison Bernard de Bruxelles, atelier chargé d’histoire puisque crée en 1871. il y passera cinq années.
Toutes ces années passées au contact des plus beaux instruments anciens n’ont fait qu’augmenter son intérêt pour la création et la fabrication d’instruments neufs. En avril 2004, David Deroy participe à son premier concours de Lutherie international à Londres où il remporte un premier prix.
Fort de ces années d’apprentissage et d’expérience, il s’installe en Bretagne à Vannes en octobre 2004.