Emma Derosier

  • Études en cours : Master 1 à l’École Supérieure des Arts de Mons
  • Professeur : Han Bin Yoon
  • Instrument Talents & Violon’celles : un violoncelle de Francesco Coquoz, depuis mars 2022
  • Mécène : Caisse d’Épargne Hauts-de-France

Emma commence le violoncelle à Hellemmes et rejoint en 2007 la classe de Jean-Christophe Lannoy au Conservatoire de Lille. Elle y obtient le Diplôme national d’orientation professionnelle en 2017 et, un an plus tard, un DNSPM1 auprès de Guillaume Lafeuille à l’École Supérieure de Musique et de Danse des Hauts-de-France. Elle poursuit ses études pour obtenir en 2021 un Bachelor au Conservatoire Royal de Bruxelles. Durant ces années, elle remporte le 3ème Prix Edmond Baert du Concours de violoncelle de Woluwe-Saint-Pierre (Belgique). En septembre 2021, elle rejoint la classe de Han Bin Yoon à l’École Supérieure des Arts de Mons.

Passionnée d’orchestre, Emma est membre en 2020 et 2021 de l’Orchestre Français des jeunes, de l’Académie du Théâtre de La Monnaie à Bruxelles et de l’Orchestre National de Belgique. Elle joue en 2022 avec l’Orchestre des Pays de la Loire, l’Orchestre National de Bretagne ou encore l’Orchestre National de Lille.

Emma a reçu les conseils de Luis Clarett, Marc Didier Thirault, Peter Wisplewey, du quatuor Danel et du quatuor Prazak. Elle pratique la musique de chambre, notamment en quatuor, et a remporté en 2021 un 3ème prix au Concours international de musique Leopold Bellan avec le quatuor à cordes Kiyora. Aujourd’hui, elle construit un duo violoncelle-contrebasse. Elle a aussi pratiqué le piano ainsi que le chant et se passionne désormais pour l’histoire de son instrument.

  • Ses trois compositeurs préférés
    Monteverdi, Bach, Schumann
  • Son projet musical
    Travailler en orchestre, créer un festival diffusant la musique pour tous avec une nouvelle approche.
  • Un souvenir musical marquant
    Tristan et Iseult au Théâtre de La Monnaie, mis en scène par Ralf Pleger. Le décor s’est mis à bouger au moment du climax du duo d’amour. Il était en réalité constitué de danseurs, donnant un relief inouï à la musique et, pour moi, une grande émotion !
  • Ce que ce violoncelle a changé pour elle
    « C’est un violoncelle facile à jouer et très équilibré. Il semble parfaitement à ma taille et me permet d’explorer de nouvelles couleurs, d’aller plus vite dans l’approfondissement des pièces que je joue. »