Inès Morin

La jeune carrière d’Inès Morin a commencé très tôt, et très vite ! Toujours un pied dans la musique et violoniste depuis l’enfance, elle s’intéresse très jeune à la lutherie, au point de faire des stages pour découvrir le métier alors qu’elle est encore lycéenne. Sans surprise, elle intègre l’école Nationale de Lutherie de Mirecourt et obtient son diplôme en 2018.

Parallèlement à ses études, elle commence à fabriquer chez elle, pour expérimenter, « se faire la main », et fait essayer sa production par des professionnels ou des jeunes violonistes en fin d’études supérieures. Au fil de ses rencontres, elle franchit les portes du CNSMDP, de quelques orchestres et classes de violon, et se retrouve finalement avec deux ans et demi de commandes devant elle à sa sortie de l’école. Parmi les premiers clients qui n’ont pas hésité à lui faire confiance, des grands élèves professionnalisants, quelques personnalités, des amateurs, et même les archetiers Nehr… Puis Talents & Violon’celles qui, élargissant son objet aux violons/altos, lui commande un instrument.

Elle décide donc de se lancer sans passer pas la traditionnelle case « perfectionnement en atelier », tout en multipliant les rencontres et stages avec des luthiers d’expérience : Bogidar Vermand pour le travail du vernis en neuf, Nicolas Brunel en neuf et en réparation, Friedrich Alber et beaucoup d’autres. Échanges qu’elle entend bien poursuivre, très attentive aux évolutions de la demande et des techniques, toujours prête à se remettre en question. Elle est désormais installée à Montpellier.

« Ce qui est particulièrement motivant pour moi, c’est la rencontre avec le musicien. Avant de commencer quoi que ce soit, j’ai besoin de l’écouter jouer, je m’imprègne de sa personnalité, de son énergie. Cela me paraît essentiel et m’aide beaucoup dans mon travail. 

Je suis très touchée et très fière que Jean-Marc Phillips-Varjabédian m’ait fait confiance pour réaliser le premier violon que Talents & Violon’celles commande pour enrichir son fonds d’instruments du quatuor. J’apprécie la double orientation de l’association : le prêt d’instruments à des jeunes talents, mais aussi la commande d’instruments qui stimule la création. En tant que jeune femme, je suis vraiment ravie de ce soutien, qui concerne et encourage à travers moi toutes les jeunes luthières de ma génération. »

Instrument T&V

  • Violon fabriqué en 2018
  • Prêté depuis janvier 2019 par T&V
  • Elève : Hareg Hakobyan