Jacques Fustier

Né en 1953 dans une famille de musiciens, Jacques Fustier se passionne très tôt pour le musique classique. Il apprend la lutheire à l’école de Mittenwald en Allemagne puis travaille en restauration dans une grande école de lutherie lyonnaise avant d’ouvrir son propre atelier à Lyon.

Il acquiert une réputation mondiale. Pour l’anecdote, lors d’un test à l’aveugle effectué sur cinq violons, il remporte la préférence du jury devant un Stradivarius.

Il est décédé en 2013.

Source :

• https://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2007/07/06/01006-20070706ARTMAG90346-le_nouveau_stradivari.php

Instrument T&V

  • Violon fait à Lyon en 1981 pourtant le numéro 190.
  • Prêté depuis mars 2019 par Mme Caroline Harris
  • Elève :