René Quenoil

René Quenoil est né à Paris le 8 juillet 1921. Il apprend son métier de luthier dès l’âge de 14 ans avec son père, Victor Quenoil, puis rejoint l’atelier d’Amédée Dieudonné à Mirecourt.

Il travaille ensuite pour Marcel Vatelot et pendant huit ans pour Émile Français, luthier du Conservatoire de Paris, qu’il quitte pour s’installer boulevard de Clichy, en janvier 1948. En 1949, il est récompensé de deux diplômes d’honneur au concours international de lutherie à La Haye, pour un violon et un violoncelle. Il est également médaillé à Poznan en 1957 et Paris en 1965. Il ouvre un atelier rue de Liège en 1976. Il devient très renommé comme réparateur.

Chevalier des Arts et des Lettres en 1982, il est décédé en 2018.

Sa petite-fille, Maud Quenoil, est luthière chez Olivier Pérot, au Québec.

Sources :

  • www.violindocs.com
  • www.maisonduviolon.com

Instrument T&V

  • Un violon de 1982.
  • Prêté depuis mai 2022 par M. Horreaux
  • Bénéficiaire : Maurice Théron
  • Un violoncelle
  • Prêté depuis mai 2022 par M. Horreaux
  • Bénéficiaire : Irène Magloire