Tom Almerge Zerillo

  • Instrument Talents & Violon’celles : un violoncelle de Frédéric Chaudière, depuis février 2019

Formation
Né en 1992, Tom débute le violoncelle à 5 ans et entre deux ans plus tard au CRR de Montpellier, dans la classe d’Yves Potrel. Il y obtient son DEM à 17 ans et commence à travailler avec Yvan Chiffoleau. L’année suivante il est sélectionné pour participer aux prestigieuses master class de l’Académie de Villecroze avec le professeur Miklós Pérényi. Tom entre en 2013 dans la classe d’Hélène Dautry au CRR de Paris avant d’être admis un an plus tard au CNSMD de Lyon dans la classe d’Anne Gastinel, où il obtient son master 2 de violoncelle en 2019. Pendant ses études, il participe aux master class de Raphaël Perraud, Eric-Maria Couturier, Philippe Muller, Nicolas Paul, Marc Coppey, Emmanuelle Bertrand, François Salque, Andras Csabà, Edouard Sapey-Triomphe, Xavier Phillips et Michel Strauss.

Distinctions et prix les plus récents avec le Quatuor Confluence
• 1er prix du concours « Tremplin Jeunes Quatuors » de la Philharmonie de Paris – 2016
• Prix de la « Bourse Fnapec » et prix spécial ProQuartet – CEMC au 30e concours européen « Musiques d’Ensemble » de la Fnapec – 2016
• 1er prix du concours international Leopold Bellan – 2018

Activité
Tom Almerge-Zerillo a enregistré plusieurs disques avec l’ensemble Appassionato de Mathieu Herzog, notamment chez Naïve puis chez Sony aux côtés de Thomas Enhco ; chez Warner aux côtés d’Edgar Moreau avec les Forces Majeures de Raphaël Merlin. Récemment, il s’est produit comme violoncelle solo au CNSM de Lyon, sous la direction de Mikko Franck.
Tom est membre fondateur du Quatuor Confluence, constitué de Charlotte Saluste-Bridoux (1er violon), Lorraine Campet (2e violon) et Pierre-Antoine Codron (alto). Cette formation est résidente à la fondation Singer-Polignac depuis juin 2018.

  • Ses trois compositeurs préférés
    Sans hésiter Beethoven et Bach. Et à part, très très loin au-dessus du monde, Mozart, qui n’est comparable à personne.
  • Un souvenir musical marquant
    Un cours de quatuor avec Gabriel Le Magadure pendant lequel le monde de la musique s’est ouvert devant lui alors qu’il croyait baigner dedans depuis son enfance. Ce jour-là, en quelques mots, il a eu la sensation de comprendre “pourquoi la musique”, et “comment la musique” et il s’en inspire chaque jour.
  • Ce que ce violoncelle a changé pour lui
    « Avec cet instrument, j’ai renouvelé mes sensations de jeu. Il sonne très bien sans beaucoup d’efforts, ce qui me permet d’aller un cran plus loin dans mes recherches et mon exigence de jeu, car j’ai moins besoin de porter mon attention sur des détails techniques. Il est à la fois puissant et équilibré, avec de beaux graves très sonores, et comme il dégage plus d’harmoniques, le son du quatuor s’en trouve décuplé. Son timbre a de la personnalité, j’aime beaucoup son grain particulier. Bref, il m’enthousiasme et me fait encore progresser. »