L’été de nos jeunes talents / Saison 2019

30 septembre 2019

La musique ne s’arrête pas en été, bien au contraire ! Pour les jeunes musiciennes et musiciens que Talents & Violon’celles soutient avec l’appui de ses mécènes, c’est le moment des master class, des voyages, des rencontres, des opportunités de concert… et surtout de la musique hors les murs des salles de cours ou de concours. Un vrai bonheur ! On partage…

Les stages : se perfectionner « au vert », partager une nouvelle vision des œuvres

Jeanne Burdin a choisi les cimes des Alpes, aux Arcs, pour un stage avec Thomas Durant. Dans le cadre des Académies Internationales d’Eté de Nice en juillet, Hugo Pietri a travaillé avec Xavier Phillips, qui lui a beaucoup apporté, notamment dans la façon d’aborder les œuvres. Pauline Letombe a travaillé en détail le concerto d’Elgar avec Marc-Didier Thirault à l’Académie Musicale d’Amboise fin juillet. Vlad Campean a participé à la master class de Denis Severin (Suisse) et Atanas Krastev (Bulgarie), dans le cadre de l’International Contemporany Arts Summer Classes in Biertan, une ville de Roumanie. Maia Bouchy a fait un stage de musique de chambre à Issirac, dans le Gard.

 

Les concerts : jouer avec d’autres musiciens et rencontrer le public !

Léa Cointet s’est produite au château de Rochebonne (Rhône) dans le cadre du vernissage d’une exposition d’artistes platiciens fin août. Au programme la suite n° 1 d’Ernest Bloch, la suite n° 2 de Bach et une pièce contemporaine qu’elle apprécie tout particulièrement, « Kono Hana » de Camille Pépin. Hugo Pietri est passé du baroque – une série de concerts Bach avec l’ensemble baroque de Monaco, à Monaco même et dans le nord de l’Italie – à l’opérette avec La Périchole d’Offenbach et l’Opus Opéra de Gattières, pour un festival d’opéra dans l’arrière-pays niçois. Il a eu la surprise d’y croiser Gustave Bourgeois, qui lui aussi a été soutenu par Talents & Violon’celles !

Lucie Gockel, qui étudie à la Haute École de Musique de Lausanne, a participé à la tournée de l’Opéra de Lausanne, 21 concerts en juin-juillet pour amener l’Opéra dans des zones rurales de Suisse. Elle était la seule violoncelliste, ce qui lui a permis d’être alternativement soliste, basse continue ou tuttiste. Puis elle a repris la route avec les Lausanne Soloists, une formation constituée par Renaud Capuçon, pour cinq concerts entre Menton et Grafenegg (Autriche), en passant par Rocamadour, Tannay et La Roque d’Anthéron. Un programme Bach et Tchaïkovski, l’expérience du plein air… très riche !

Augustin d’Oliveira a intégré l’orchestre « Des Accords » pour plusieurs dates à La Courneuve fin juin, dans un programme Debussy, Méhul et Jadin. Le 23 juin, il jouait à Paris le Grand motet de Delalande avec des étudiants du Pôle supérieur de Musique de Seine-Saint-Denis, du Pôle supérieur Paris Boulogne-Billancourt, du CNSMDP et la Schola Sainte-Cécile sous la direction d’Henry Adam de Villiers. Changement d’ambiance pour un concert de musique russe et arménienne à Lion-sur-Mer (Calvados) en juillet, en compagnie de Méri Mourdian au chant et Yujin Roh à l’orgue.

 

L’été, c’est aussi l’occasion de rendre visite à « son » luthier !

C’est ce qu’a fait Hugo Pietri, le premier à jouer le violoncelle que Frank Ravatin a construit pour la Caisse d’Épargne Côte d’Azur, sur proposition de Talents & Violon’celles. Après une grande année de musique, une révision s’imposait. Hugo s’est rendu dans l’atelier du maître près de Vannes, a pu en apprendre davantage sur son métier et le regarder travailler tout en parlant avec lui de son instrument. Quelle découverte pour un jeune musicien !

 

Et il y a ceux ou celles qui jouent les prolongations…

Comme Jeanne Burdin, qui était le 14 septembre au conservatoire de Nantes pour une master class avec Jean-Guihen Queyras, consacrée au dernier mouvement du concerto d’Elgar.

Maintenant, en route pour une année 2019-2020 pleine de promesses !