Quatre violoncelles et quatre archets financés par un seul mécène remis à quatre jeunes talents : une soirée exceptionnelle sous le signe de la générosité et de l’amour

7 octobre 2019 – Salle Colonne

« J’ai voulu réparer une injustice. » C’est en ces termes que Joël Rousseau, président du conseil stratégique du groupe de construction et travaux publics NGE, commence à expliquer le sens de son engagement auprès de Talents & Violon’celles à une assistance nombreuse et attentive réunie salle Colonne à Paris. Son épouse Shushanik Karapetyan, artiste lyrique arménienne, a étudié sans avoir jamais eu un centime pour rétribuer un professeur ou une école. Joël Rousseau a donc décidé de permettre à des jeunes violoncellistes de jouer sur des instruments dignes de leur talent et propices à son épanouissement. Car, comme l’a expliqué François-Xavier Anscutter, président de Talents & Violon’celles, « nous ne pouvons supporter que des jeunes soient bloqués dans leur progression par manque de moyens. »

Joël Rousseau a donc financé la construction de quatre violoncelles réalisés par Francis Kuttner (Cremona), Thomas Bertrand (Bruxelles), Francesco Coquoz (Paris) et Charles Coquet (Paris), mais aussi de quatre archets réalisés par Doriane Bodart, Alexandre Aumont, Edwin Clement et Jean Grunberger. Il a offert l’ensemble à Shushanik pour former le Quatuor Shushan. Celle-ci les mets à disposition de l’association, qui a encadré et mené à bien la démarche sur le plan artistique (choix des luthiers, archetiers, des jeunes musiciens) et logistique. Et ce 7 octobre, Marion Frère, Pauline Fritz, Emmanuel Acurero et Maxime Quennesson ont donné leur premier concert avec leurs nouveaux instruments. L’émotion et le bonheur était palpable. L’amour aussi, clé de voûte de cette action si généreuse.

Beaucoup de joie aussi chez les nombreux jeunes Talents & Violon’celles présents qui se sont produits en sonate avec piano, en duo, en quatuor et en octuor de violoncelles, avec et sous la direction de Raphaël Pidoux, directeur artistique de Talents & Violon’celles. Jean-Marc Phillips-Varjabédian, complice de Raphaël dans le Trio Wanderer et nouveau responsable du fonds de violons et d’altos de l’association, a lui aussi contribué à ce splendide concert, marqué par la création d’une œuvre de Jacques Lenot, composée pour le Quatuor Sushan. Merci à tous !