Apolline Bandinu

  • Instrument Talents & Violon’celles : un violoncelle de Roland Houël, depuis décembre 2018
  • Mécène : Caisse d’Epargne Bourgogne Franche-Comté

Formation
Apolline commence le violoncelle dans un conservatoire communal de Moselle et entre peu après au CRR de Metz dans la classe de Jean Adolphe, où elle obtient son DEM. C’est lors de sessions d’orchestres au conservatoire de Metz qu’elle prend conscience de son envie de faire du violoncelle son métier.
Elle poursuit ses études au Conservatoire de Reims où elle reçoit le prix de perfectionnement en 2014. Elle obtient son DNSPM et sa licence de Musicologie en 2017 à l’École supérieure de musique de Bourgogne Franche-Comté.
Elle a parachevé sa formation par une année de Cycle spécialisé « quatuor à cordes » au CRR de Lyon avec le Quatuor Debussy.

Activité
Parallèlement à ses études, Apolline crée avec trois amis le Quatuor Kodama, qui participe peu après sa création au Tremplin jeune quatuor 2017 à la Cité de la musique – Philharmonie de Paris. Les jeunes musiciens sont vivement encouragés par Marie Béreau, violoniste du Quatuor Manfred, et par les membres du Quatuor Debussy, qui les associent au festival Cordes en ballade. Les voilà lancés, jusqu’à ce que la Covid impose un arrêt provisoire à leur activité de concerts.
Après plusieurs expériences d’orchestre, Apolline est remplaçante depuis 2017 à l’Orchestre Dijon-Bourgogne.
Elle s’est tournée en 2020 vers l’enseignement dans une école de musique de Moselle et intervient dans le dispositif d’éducation musicale à vocation sociale Démos (Cité de la musique – Philharmonie de Paris) en Moselle Est, une expérience qui l’a transportée.

  • Ses trois compositeurs préférés
    Chostakovitch, Brahms, Dutilleux
  • Son projet musical
    Continuer le quatuor à cordes, faire de l’orchestre et surtout transmettre sa passion à tous les public grâce à la médiation.
  • Un souvenir musical marquant
    Une session d’orchestre sous la baguette de Leonardo Garcia Alarcon : une rencontre humaine très enrichissante qui lui a confirmé sa vocation de musicienne d’orchestre.
  • Ce que ce violoncelle a changé pour lui
    « J’ai pu rapidement percevoir ce que ce magnifique violoncelle pourrait m’apporter au niveau de la recherche de sonorités, de timbres. Il est très réactif, cela facilite l’expressivité et c’est un vrai plaisir de le jouer, surtout depuis qu’il s’est ouvert, car j’ai été la première à le jouer. Tous les grands musiciens professionnels que j’ai croisés avec l’ont trouvé exceptionnel. Pour moi, c’est un vrai coup de cœur ! Plus tard, si je le peux, je passerai commande à Roland Houël. »