Caroline Rosoor

Depuis plus d’un siècle, la famille Rosoor est une famille de violoncellistes. Caroline Rosoor et ses frères ont choisi de prêter deux instruments à Talents & Violoncelles, elle témoigne.

« Mon grand-père Louis Rosoor puis mon père Jean-Louis Rosoor nous ont transmis cette passion de la musique. Il est fort probable que mes frères et moi avons mémorisé les 6 suites de Jean-Sébastien Bach avant même d’apprendre à lire. Les instruments étaient suspendus à leurs crochets dans le salon et mon frère Lucas a commencé très tôt sur un alto transformé en violoncelle. Les violoncelles étaient donc au cœur de notre vie familiale.

Ma route musicale a été très vite construite avec d’une part des études de piano et de violoncelle à Bordeaux puis à Paris et d’autre part des études universitaires. Ce double parcours de haut niveau m’a permis d’enseigner et de conduire des activités de recherche au sein de la Cité de la Musique nouvellement créée dans le parc de la Villette. Puis, en novembre 2000, j’ai souhaité revenir à mon activité pédagogique au sein de la formation initiale en choisissant la direction d’un conservatoire.

Après le décès de notre père, mes frères et moi avons fait le choix de prêter deux de ses violoncelles à des musiciens en études supérieures. Nous avons confié ces deux très beaux instruments à Talents & Violoncelles car cette association fait le lien entre études et professionnalisation. Nous voulions ainsi contribuer à aider les jeunes violoncellistes lors de la construction de cette étape charnière si importante et pourtant si instable. »